MARINE (genre pictural)


MARINE (genre pictural)
MARINE (genre pictural)

MARINE, genre pictural

La peinture de marine, en tant que genre indépendant, se définit lentement dans la peinture occidentale, plus tard que le paysage et bien après le portrait ou la nature morte. Elle se développe pourtant à la faveur de la même évolution — naissance du tableau de chevalet, intérêt progressif pour les thèmes profanes — à laquelle s’ajoutent des facteurs spécifiques, de caractères historique, social et économique: guerres maritimes (et d’abord les croisades), explorations, essor de la navigation commerciale, qui tournent vers la mer l’attention des amateurs et des artistes.

Chez les peintres italiens du XIVe siècle, la mer est généralement un simple décor, indiqué en traits schématiques pour situer un épisode de la Bible ou de la vie des saints (la Navicella de Giotto, la Vocation des Apôtres de Duccio, par exemple). Ambrogio Lorenzetti fait exception: telle scène de la Vie de saint Nicolas réserve la plus grande partie du panneau à la mer, sur laquelle les bateaux s’échelonnent jusqu’au lointain; et la Ville au bord de la mer , qui est sans doute l’un des premiers «paysages» de la peinture européenne, est, en même temps, le premier paysage «marin» qui nous ait été conservé. Mais cette innovation toute personnelle n’aura pas d’écho chez les contemporains ou les émules du grand Siennois.

Comme le paysage, la peinture de genre et la nature morte, la peinture de marine naît chez les Flamands, et grâce aux Van Eyck: dans les Heures de Turin , la représentation des bateaux échoués sur la grève où déferlent les vagues, les remous secouant la barque de saint Julien témoignent d’une sensibilité, d’une attention aux choses de la mer qui seront celles des grands peintres de marine néerlandais. Et Jan van Eyck, avec la Madone du chancelier Rolin (musée du Louvre), crée la formule par laquelle sera franchie la première étape décisive dans l’élaboration du genre: le paysage fluvial, ouvrant la voie à Rogier van der Weyden, à Memling, au Maître de la Vue de Sainte-Gudule.

En Italie, Piero della Francesca, Pérugin, Ghirlandaio, Pinturicchio adoptent le paysage fluvial, tandis que Léonard de Vinci s’intéresse à la formation des eaux, au bouillonnement des marées en tant que phénomènes physiques. Les peintres vénitiens préfèrent les horizons marins avec Carpaccio (Légende de sainte Ursule ) et Bellini, dont Vasari admire une Bataille navale pour la manière dont le peintre avait rendu les remous des vagues sous l’étrave des galères.

Mais les premières marines proprement dites apparaissent aux Pays-Bas avec Cornelis Anthonisz qui représente une flotte portugaise prête à appareiller (musée de Greenwich) et la première «tempête» avec Bruegel l’Ancien (musée de Vienne). Les peintres d’histoire interviennent également: Vermeyen, vers 1535, avec le Débarquement de Charles Quint à Carthage , puis, au début du XVIIe siècle, Hendrick C. Vroom et ses élèves, Aert van Antum, C. van Wieringen, enfin Jan Porcellis, pour lequel la mer seule (et le ciel), loin des ports ou des côtes, devient le sujet du tableau. Il influence toute une génération d’artistes: S. de Vlieger, Jan van de Cappelle, les deux Van de Velde surtout.

L’apogée de la peinture de marine coïncide finalement avec celle du paysage pur dans la peinture néerlandaise: Albert Cuyp, Jacob van Ruysdaël en seront les maîtres. Un autre Hollandais, Paul Bril, fixé en Italie avant 1700, transmet un reflet de la tradition de Bruegel aux paysagistes classiques et, par son élève Agostino Tassi, à Claude Lorrain. Tandis que celui-ci peint surtout les rivages ensoleillés, le Napolitain Salvator Rosa fait connaître à Rome une formule plus mouvementée, avec des horizons inquiétants, des éléments déchaînés, qui impressionneront Tempesta. Séjournant en Lombardie, celui-ci, à son tour, influence le Vénitien Marco Ricci, dont l’œuvre, avec celles de Carlevarijs et de Van Wittel, contribue à la naissance sur la lagune d’une version proprement vénitienne du paysage urbain et marin, la veduta .

En France, Joseph Vernet prolonge la tradition de Claude Lorrain dans la série des Ports de France , mais il peint aussi la mer démontée, les orages sur l’eau: «S’il suscite la tempête», écrit Diderot, «vous entendez siffler le vent et mugir les flots.» En Angleterre, Richard Wilson fait connaître l’art de Vernet, qu’il a fréquenté à Rome, et se réclame en même temps des Hollandais Momper, Albert Cuyp. Les Van de Velde, qui s’étaient fixés à Londres en 1672, exercèrent une influence décisive sur Samuel Scott, Peter Monamy, John Crome. Constable écrira: «J’ai commencé à peindre quand j’ai eu une petite peinture de Ruysdael à copier», et Turner lui-même, à propos d’une gravure de Van de Velde déclarait: «C’est cela qui a fait de moi un peintre.»

La fin du XIXe siècle et le début du XXe (impressionnisme et fauvisme surtout) ont donné à la marine un renouveau exceptionnel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Genre pictural — Thèmes artistiques Présentation générale Histoire de la peinture Mouvements picturaux …   Wikipédia en Français

  • marine — 1. marine [ marin ] n. f. • XIe; de 1. marin I ♦ 1 ♦ Vx Mer; eau de mer. ♢ (repris it. marina) Bord de mer; plage. 2 ♦ …   Encyclopédie Universelle

  • mariné — 1. marine [ marin ] n. f. • XIe; de 1. marin I ♦ 1 ♦ Vx Mer; eau de mer. ♢ (repris it. marina) Bord de mer; plag …   Encyclopédie Universelle

  • Marine (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Marine (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Marine est un nom propre ou commun… …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Marine — Marine (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Famille Roux (peintres de marine) — Pour les articles homonymes, voir Joseph Roux. La famille Roux a compté de nombreux peintres de marines. Parmi les membres de cette famille de Marseille, les plus connus sont : François Roux.L a …   Wikipédia en Français

  • Mouvement pictural — Peinture  Pour l’article homonyme, voir Peinture (matière).  …   Wikipédia en Français

  • Jacques-Louis David — Pour les articles homonymes, voir David. Jacques Louis David Autoportrait (17 …   Wikipédia en Français

  • NATURE MORTE — Quelle expression moins appropriée, pour désigner la représentation d’objets usuels, de denrées alimentaires, d’animaux ou de fleurs, toutes choses qui ont à voir avec les sens, le plaisir, bref la vie même, que celle de «nature morte» forgée,… …   Encyclopédie Universelle

  • Peinture française au XVIIIe siècle — François Boucher, Renaud et Armide, 1734, Musée du Louvre La peinture française au XVIIIème siècle est marquée par le goût « rococo » qui inspire toutes les formes de l art. Le rococo et le néoclassicisme caractérisent les arts visuels… …   Wikipédia en Français